2009/2008 - EXPO MAISON MIDI-PYRÉNÉES

...

Claude Nougaro est, jusque début 2009, l'invité de marque de la Maison Midi-Pyrénées. L'univers intime de l'artiste a pris possession des lieux à travers une exposition multimédia qui lève le voile sur les multiples talents de ce touche-à-tout de génie.
Claude Nougaro s'installe à la Maison !
Inaugurée le 22 avril, l'exposition «Nougaro à la Maison» a investi pour un an le sous-sol de la Maison Midi-Pyrénées. Ce nouvel espace entièrement dédié à l'univers artistique du plus célèbre des Toulousains offre un avant-goût de ce que présentera au public le futur centre Nougaro à Toulouse.

On connaissait le personnage public à travers ses textes et sa musique. Puis on a découvert peu après sa disparition un aspect moins connu de ses talents grâce à son épouse, Hélène Nougaro, qui a choisi de sortir de l'ombre dessins et croquis pour une exposition itinérante qui sillonne la région depuis plus d'un an. Aujourd'hui, toutes les facettes de son univers se trouvent réunies simultanément, livrant au public le portrait d'un artiste complet. Alors que 2009 aurait été l'année de ses 80 ans, et en attendant le futur espace permanent qui lui sera dédié, la Maison Midi-Pyrénées offre à l'association Claude Nougaro un espace qui lui est entièrement consacré, ouvert gratuitement au public. Inaugurée ce printemps par Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, Hélène Nougaro, présidente de l'association Claude Nougaro et Jacques Bousquet, président du Comité Régional du Tourisme, l'exposition se présente sous la forme d'un espace interactif et ludique.

Une exposition à multiples supports
Comme un écho à l'univers pluridisciplinaire de l'artiste, Hélène Nougaro et les membres de l'association ont pris le parti de varier les supports de présentation. L'exposition dévoile une facette plus confidentielle de l’artiste, partie intégrante du patrimoine toulousain. La prose du poète, reproduite sur les murs de l'espace d'exposition, se mêle aux cahiers de notes et manuscrits où se profile la genèse des textes connus, tandis que ses dessins manifestent une grande admiration pour Picasso. À travers les différents espaces vidéo, audio ou multimédia, le visiteur peut à loisir assister à la projection d'un concert ou d'un documentaire confortablement installé sur des coussins-galets, ou réécouter sa chanson favorite parmi la discographie complète mise à disposition du public... Au final, ce sont autant de modes d'expression artistique qui se croisent et révèlent une personnalité exigeante et passionnée, hors mode, nourrie d'influences multiples et qui, à son tour, continue à inspirer de manière plus ou moins directe toute une génération de nouveaux chanteurs

Visite en images ci-dessous :

Retour à la liste des évènements

AGENDA

ACTUALITES

Posté le 26/01/2019

Décès de Michel LEGRAND

C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre ce matin le décès de Michel  LEGRAND à l’âge de 86 ans.
Ce musicien et compositeur de génie a eu une influence déterminante dans la carrière de Claude NOUGARO. C’est en effet Michel Legrand qui a incité Claude (qui  écrivait des chansons pour les autres) à chanter lui-même ses textes. Michel Legrand a fait entrer Claude chez Philips et a composé la musique de la moitié des chansons du premier album marquant de Claude (« le cinéma », « les Don Juan », « le rouge et le noir »…) sorti en 1962.
Claude et Michel ont ensuite mené chacun leur carrière mais ils se sont produits ensemble à la Halle aux Grains de Toulouse le 30 octobre 1999.
 
Michel  LEGRAND et Natalie DESSAY ont enregistré en 2013 l’album « Entre elle et lui » qui comportait 4 chansons écrites par Claude : « le rouge et le noir » , « le cinéma » , « la chanson » et l’émouvant « mon  dernier concert » que Claude n’a jamais chanté mais qui a été mis en musique par Michel Legrand.

Le plus bel hommage que nous puissions lui rendre est de reprendre le texte de Claude « sonnet à Legrand » qui précède la chanson de Michel Legrand  « les enfants qui pleurent » interprétée par Claude (avec des chansons de Brel, Brassens ,Trénet  ...) sur l’album « Récréation «  en 1974 :

Sur le corail de Bach
Dauphin Legrand se pose
Puis s’en va se dorer
Aux cuivres de Broadway
 
Toujours dans ses poumons
L’air se métamorphose
Et ressort mélodie
Comme s’il en pleuvait…

» lire la suite

...



Forum

Lieu d'échanges, d'information, de rencontres, de partages, de découvertes…

Se connecter